07 célébrités africaines ayant fait recours au blanchiment de la peau

ATTENTION : se blanchir la peau représente un véritable danger pour la santé

Encore choquant il y’a quelques années les marques de cosmétiques spécialisées dans le blanchiment de peau se multiplient et ne sont jamais en manque de cliente qui s’affirment et s’assument de plus en plus, d’où la multiplicité des types de blanchiment de peaux : teint métis, teint banane, jaune, brune, blanche … j’en passe. S’il est vrai que les services sont variées il n’en demeure pas moins que les prix varient en fonction de la gamme, en gros c’est du luxe de se détruire véritablement la peau, devenue un réel phénomène de mode. Les filles noires risquent ne plus passer le marché d’ici peu à cette allure si elles demeurent réfractaires au « djansan » 🤣.

Comme vous le savez de nombreuses star font de plus en plus recourt au blanchiment de peau devenu un véritable phénomène de mode ; acculturation, manque de confiance en soi ou effet de mode ? seule les concernées peuvent véritablement y répondre. Le plus surprenant c’est qu’elles s’y prêtent une fois le succès remporté, c’est à se demander ce qui n’a pas marché ? dire que ces personnes adulées par les jeunes représentent des modèles.

Il est important de rappeler que selon l’organisation mondiale de la santé(OMS) 27% de femmes se décapent au Togo ; 59% au Sénégal et 77% au Nigéria, des chiffres alarmant cependant la cote d’ivoire c’est sorti du lot en interdisant la vente des produits éclaircissant ce qui est déjà un pas vers une bataille qui s’avère coriace face à des adversaires tenaces.

Voici donc 07 célébrités ayant fait recours au blanchiment sévère de la peau, donc impossible de cacher même si certaines nient encore l’évidence preuve qu’elles sont consciente que cette pratique est à plaindre. D’aucunes accusent le make-up d’autres les photos retouchent qui parait-il rendent claire non-stop(rire)

Tout en espérant qu’elles trouvent leur compte dans leur « djansan » ou « monchon » comme l’a surnommé l’artiste jovi, vous pourrez voir et juger de vous-même le résultat n’oubliez pas de laisser vos avis en commentaire.

1- L’actrice ghanéenne Yvonne Nelson

YVONNE NELSON

Elle doit sa renommée à ses belles prestations en tant que actrice nollywoodienne et ghollywoodienne, ainsi qu’à sa taille de 1,80m qui ne passe pas inaperçu, elle fait à ce moment rêver plus d’une part le biais du 7eme art. femme d’affaire talentueuse et belle à la peau noire elle réalise l’irréalisable car elle joue ses rôles avec prestance , elle se confond si bien au personnage qu’elle incarne qu’on en vient à se demander si elle est née dans une salle de cinéma, tous ses rôles lui vont à ravir plus qu’un talent c’est un don.

Cependant l’on ne peut qu’être positive, la concernant le hic nait de sa couleur de peau qui depuis quelque temps c’est considérablement éclairci par rapport à ses premières apparitions sur scène ou elle avait une couleur ébène qu’elle portait si bien ; mais qui au fil des années vire au blanc.

Dès lors, la couleur de sa peau fait état de ce qu’elle se dépigmente, des allégations que l’actrice rejette de fond en comble : « est ce que je ressemble à quelqu’un qui se blanchi la peau ? les gens doivent savoir que les images que nous diffusons sur les réseaux sociaux ou à la télé sont traitées.je n’ai pas blanchi ma peau, je n’ai pas l’intention de le faire » affirme Yvonne Nelson face aux critiques concernant sa couleur de peau.

Dire qu’avant les images n’étaient donc pas bien traitées d’où sa couleur ébène🤣.

2- L’actrice nigériane Thelma O’Kaz

Thelma O’Kaz

Actrice nollywoodiennes, Thelma O’Kaz c’est sévèrement blanchie la peau et risque carrément la couleur transparente à cette allure. Dans une récente campagne contre l’utilisation des crèmes blanchissante, les médecins nigérians ont mis en garde les usagers concernant la détérioration de la peau par ces produits qui s’étendent jusqu’au million , dire qu’on paye assez chère pour détruire sa mélanine qui est l’originalité des africains, il vaut mieux prévenir que guérir même s’il est fort de constater que de nombreuses actrices nollywoodiennes y passent perdant ainsi leur essence en se laissant séduire par un phénomène de mode au péril de leur santé. Au vu des photos d’avant et après on ne se demande pas du tout pourquoi le site « News2.onlinenigeria.com » disait qu’elle est blanche comme le fantôme Casper.

3- Dencia la woman buzz des réseaux sociaux

Dencia

De son vrai nom Repudencia Sonkey, cette jeune nigériane a fait de la dépigmentation une profession en créant sa spéciale crème pour se blanchir la peau noire donc elle est l’égérie et la PDG. C’est dire que « nous avons vraiment baisser les bras à propos de notre culture et de notre patrimoine au lieu d’en être fier » comme l’a déclaré Al Jazeera.

Malgré les conséquences redoutables liées au blanchiment de la peau tels que : les brulures de la peau, les éruptions cutanées les écorchures… les crèmes éclaircissantes se vendent comme des petits pains laissant ainsi voir que le prix n’est pas un obstacle quand femme veut ; de nombreuses crèmes contiennent à suffisance du mercure (substance toxique pour la peau car même si il peut arrêter la production de la mélanine, il n’en demeure pas moins que le mercure est une substance toxique), des agents pouvant causer le cancer du foie, des reins ainsi que la leucémie. Néanmoins ces risques ne sont en rien un frein pour l’industrie du blanchiment de peau de plus en plus fleurissant, devenue une entreprise de plusieurs milliards de dollars dans le monde.

4- L’actrice kenyane Vera sidika

Vera Sidika

Personnage célèbre de la télévision, Vera Sidika Mung’Asia qui est apparu dans notre top 8 des femmes les plus courbées d’Afrique. Est un personnage connu de la télévision et des médias sociaux au Kenya ; la Kim Kardashian du Kenya  affirme en 2018 avoir dépensé 170.000$ dans les produits de blanchiment, c’est une vrai professionnelle du buzz en occurrence des réseaux sociaux qui sait comment faire parler d’elle ; elle a ouvertement parlé de de son éclaircissement de peau sujet tabou au Kenya ou cette pratique est le plus souvent clandestin « je fais ce que je veux de mon corps (…) être jolie est mon business » a-t-elle déclaré faisant ainsi savoir qu’elle a plus de succès depuis son blanchiment, l’origine de sa fortune reste mitigée bien qu’elle ne recule devant aucun luxe. Son opération pour avoir sa nouvelle couleur de peau c’était déroulé au royaume unis et avait couté environ 170.000 dollars. Ce qui nous laisse s’interroger sur la question de l’identité malgré que c’est dans le domaine de la santé que le sujet fait rage car contrairement à elle nombreuse se blanchissent la peau mais n’ont une somme aussi importante pour le faire ; d’où l’usage des produits contenant des substances interdites comme l’hydroquinone ou de la cortisone pour ressembler à leur star tant adulée. On assiste ainsi à une véritable crise identitaire.

BONNE NOUVELLE !

La célèbre kényane a décidé d’arrêter de se blanchir la peau et de retourner à sa couleur noire de base elle a d’ailleurs partager un nouveau post d’elle tout récemment avec sa peau bien plus sombre que d’accoutumé légendé ; « ne soit jamais défini par ton passé…ce n’est qu’une leçon, pas une phrase de vie.ca fait du bien d’être de retour !!! le noir ne craque pas… ». L’actrice nigériane Beverly Osu connue pour sa condamnation acharnée de la dépigmentation l’a félicité pour cette brave décision : « bon retour, Boo… super fière de toi pour cela ».

5- L’actrice nigériane Tonton Dikeh

tonton dikeh

Les nigérians savent que l’actrice reconvertie en chanteuse fait partie des clientes de crèmes blanchissante car l’on l’a vu passé de son teint initial à blonde de quoi s’interroger ; néanmoins, l’actrice musicienne Tonton affirme dans un de ses interviews qu’elle ne se blanchie pas la peau car on le fait lorsqu’on aime pas son teint et elle dit aimé son teint cependant, elle a relevé qu’elle utilise des produits pour modifier son grain de peau et qu’elle n’a rien contre une pratique du genre , elle a également déclaré que l’éclaircissement est nocif pour la peau mais si c’est bien réalisé c’est sans soucis. Si on s’en tient aux paraphrases de ses propos Quelque peu contradictoire on se rend à l’évidence qu’elle est pour la dépigmentation de la peau ; même si c’est inavoué les photos parlent d’elles-mêmes et sa couleur de peau actuelle en est la preuve palpable, sur Google on trouvera que sa différence de couleurs sur différentes photos est frappante et que ça n’a rien à voir avec l’éclairage, du make-up ou un effet photos.

Croisons les doigts pour qu’elle ne fasse pas de ces produits son repas au risque de virer au transparent 🤣.

6- La chanteuse sud-africaine Mshoza

Mshoza

De son vrai nom Nomasonto Mnisi, Mshoza fut l’une des premières femmes dans l’industrie « Kwaito » autrefois réservé aux hommes. Mariée et heureuse en ménage financièrement à l’abris du besoin il n’en demeure pas moins qu’elle est une femme très complexée après avoir eu recourt à une rhinoplastie, une augmentation mammaire et une dentition entièrement refaite, elle répond à la question du blanchiment de peau par ces lignes : « j’ai été noire pendant 30ans ; je voulais savoir ce que ça faisait d’être blanche pour voir. Je trouve ça triste que des gens qui portent des perruques, faux ongles… osent me juger. Notre peuple se blanchi la peau depuis des décennies et soudain cela est considéré comme un rejet de soi.il faut arrêter »

Elle dit qu’auparavant elle était contrainte d’utiliser le fond de teint de façon exponentielle à cause de ses taches sur la peau ; elle dit avoir été inspiré par Mickael Jackson qui c’est tout fait refaire alors elle ne voit pas pourquoi elle ne pourrait pas elle aussi s’offrir ce luxe. Elle affirme que sa nouvelle apparence ne perturbe pas son époux encore moins ses enfants et que s’ils venaient à prendre la même décision elle ne serait pas du tout choquée. Dire que l’hydroquinone a été complètement interdit en Afrique du Sud car cause de nombreuses maladies de la peau ; à ce qu’il parait les adeptes ne reculent devant rien et les restrictions ont l’air de réveiller de plus belle leurs passions.

7-Mani Bella chanteuse camerounaise de bikutsi

mani bella

De son vrai nom Véronique Mani Bella, celle qu’on connait tous sous le nom d’artiste de Mani Bella se fait véritablement connaitre musicalement parlant en 2014 à travers son titre « Pala Pala » qui fait vibrer le public et lui donne de s’imposer sur la scène musicale. Jeune, belle, brillante et dynamique sont ses qualificatifs. Cependant, elle s’est laissé très rapidement séduire par la maladie des artistes féminins : la dépigmentation ; connu au Cameroun sous le nom de « Djansan » c’est ainsi qu’elle est rapidement passée du noir au jaune, du jaune au blanc et du blanc elle frôlait le transparent et c’est sans compté sur le soutien de ses fans qui ne manquait pas à chacune de ses publications de signifier leur mécontentement vis-à-vis de sa « djansatisation » comme ça se dit au Cameroun ; la Pala Pala woman se faisait lyncher à tout bout de champs par ses followers qui la trouvait moche avec son teint d’emprunt que celui initial, c’est ainsi que la petite vidéo postée par elle pour faire un coucou à ses fan c’est soldé par un lynchage sans merci sur sa couleur de peau, on avait des commentaires tels que : « trop transparente dans 2ans on ne va même plus te voir » ; « hum tu es déjà blanche hein Mani Bella » ; «Le Sion de Michael Jackson » et un vraiment très en colère semble-t-il ; « regarde-moi ça franchement. C’est quoi ces histoires de blanchement là ? mais vous ne voyez pas que ça ne vous va pas au final ? tu veux comparer ça à ce que tu étais avant ? Belle noire ébène ! c’est vraiment triste… ». Au vu de ces commentaires on se rend donc à l’évidence que ses fans n’aimaient pas du tout sa presque transparence, ce qui sans doute ne pouvait la laisser indifférente comme elle le faisait croire car une star sans fan n’est que pure gâchis.

BONNE NOUVELLE !

Notre Pala Pala woman est devenue nouvelle ambassadrice de la dépigmentation car elle déclare désormais la guerre au « djansan » ; ce qui paraissait vain a enfin porté ses fruits (commentaires, messages et appels de ses fans qui menaçaient pour certains de se désabonner). Elle a ainsi réalisé qu’elle dépensait assez chère pour se détruire la peau, 500.000 FCFA étant son budget alloué pour la dépigmentation. « Les orteils brulés fini ooo. Les dépenses fini ooo. La destruction de ma peau c’est terminééé ! »  A-t ’-elle déclaré sur sa page Facebook officiel, elle sensibilise par la même occasion les autres sur les méfaits de la dépigmentation : « le naturel est la meilleure option c’est tout. Je n’oblige personne à arrêter. Je sensibilise juste en partageant mon expérience… ». C’est de ce genre d’exemple que la jeunesse a besoin car l’Homme n’est rien sans ses racines, la couleur noire plus qu’un héritage c’est notre identité nous africain à la peau noire.

Apres repérage de quelques figures africaines connues du grand public pour s’être blanchi la peau, il est à rappeler que loin d’encourager cette pratique, c’est notre contribution à la sensibilation de ce phénomène de mode devenu un fléau. L’être noire est une espèce humaine au même titre que les autres et quand on parle de race la couleur noire en fait partir : c’est un peuple, un patrimoine, une culture, une identité.

C’était le top 7 des stars ayant fait recours au blanchiment de la peau j’espère que vous avez « kiffer » n’oubliez pas de laisser vos avis en commentaire. Un commentaire + un j’aime est une source de motivation ;

Restez scotcher au site pour de nouvelles actualités

Articles de NGANSOP CARINE – Rédactrice WEB

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

XREINE.COM

Vous pouvez maintenant nous suivre sur télégramme.

JOIN CHANNEL
FERMER
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité