Premier League | Pourparlers croisés sans l’aide de Boris Johnson

La  Premier League  fait face à une semaine de chaos après que les espoirs d’une direction du gouvernement sur le projet de redémarrage aient été anéantis par le Premier ministre.

Il y a une semaine, les attentes pour un feu vert étaient élevées après les bruits positifs des hauts responsables politiques sur le retour du sport. Mais alors que la ligue convoque une autre réunion extraordinaire de ses 20 clubs lundi matin, il n’est pas loin d’être autorisé à reprendre le jeu.

S’adressant à la nation dimanche soir,  Boris Johnson n’a pas évoqué  le sport professionnel ni sa reprise. Ceci malgré les propos tenus par le secrétaire à la Culture, Oliver Dowden, il y a deux semaines, selon lequel la Premier League devrait revenir « dès que possible », une remarque qui avait suscité l’espoir des officiels.

La ligue a toujours insisté sur le fait qu’elle serait dirigée par le gouvernement à toute reprise. Il est entendu que les directives du gouvernement sur le retour du sport professionnel, émanant d’un groupe de travail dirigé par la directrice générale de UK Sport, Sally Munday, sont toujours en cours de rédaction.

Une réunion virtuelle avait été programmée avec les clubs vendredi dernier, le lendemain du jour où le gouvernement devait revoir les restrictions de verrouillage. Lorsque le Premier ministre a confirmé une adresse pour dimanche, la Premier League a accepté de se réunir lundi.

La réunion aura lieu sans nouvelle information, à l’exception d’une instruction générale du Premier ministre selon laquelle les gens doivent «travailler à domicile si vous le pouvez… mais vous devez aller travailler si vous ne pouvez pas travailler à domicile». La seule mention du mot sport vient de la référence au fait de jouer à l’extérieur avec des «membres de votre propre foyer».

Dowden a ensuite tweeté: «Dans les environnements extérieurs les moins risqués, nous pouvons très prochainement autoriser certaines activités sportives comme le golf, le basket-ball, le tennis, la pêche – en solo / dans les ménages», ajoutant «des conseils à suivre».

La réunion de lundi réunira de plus en plus de clubs à couteaux tirés sur plusieurs problèmes. La première des préoccupations reste la sécurité des joueurs, du personnel et de tous ceux associés aux plans pour jouer les 92 derniers matches de la saison 2019-20.

Le protocole médical de la ligue reste inachevé, mais un projet devrait être présenté aux clubs pour examen avant de nouvelles discussions avec la League Managers Association et la Professional Footballers ‘Association plus tard dans la journée.

Les plans devraient être soumis à un examen plus approfondi après que Brighton, l’un des clubs les plus francs contre le retour proposé, a révélé qu’un troisième membre de leur équipe  avait été testé positif pour Covid-19. La nouvelle est venue car il y avait également des tests positifs parmi les joueurs en Allemagne et en Espagne, des ligues qui sont plus loin sur le chemin de la reprise.

Si le protocole médical est accepté, il sera probablement mis aux voix plus tard dans la semaine, le calendrier attribué au projet Redémarrage exigeant un retour à la formation de groupe avant le 18 mai.

Ce n’est pas le seul problème susceptible de provoquer un débat acharné, les contrats des joueurs et l’utilisation de lieux neutres devant également occuper une place centrale dans ce qui devrait être une longue réunion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer